COMMENT FAIRE
DIFFÉRENTS TRAVAUX AU CROCHET

 

 

 

COMMENT FAIRE UNE BORDURE AU CROCHET SUR UN TRICOT AUX AIGUILLES

Comment exécuter au crochet le bord d'une nappe ou d'un napperon sans rabattre les mailles mais en terminant au crochet le motif travaillé aux aiguilles.  Le dernier tour est un picot.

1. Prendre sur le crochet la m. d'angle et faire, avec le fil en travail:  3 m.a., puis passer le crochet dans la m. suivante, faire 1 jeté et le passer (comme pour 1 m. coulée) au travers de la m. de tricot puis de la dernière des 3 m.a. précédentes (celle qui se trouve sur le crochet).
   
2. Faire à nouveau 3 m.a., puis faire passer sur le crochet les 2 m. suivantes du tricot, en les prenant avec le crochet comme pour les tric. ens. à l'end. avec 1 aig., mais les glisser seulement (= 3 boucles sur le crochet).  Piquer le crochet dans la m. suivante (= 1ère m. de l'aig.)
   
3.  Faire 1 jeté sur le crochet et le tirer au travers de la m. qui est sur l'aig., puis des 3 boucles qui sont sur le crochet; faire 3 m.a..  Répéter toujours de à
   
4. Quand le 1er tour est terminé, faire 1 tour de point de picot : en arrivant à l'angle de départ du 1er tour, faire 2 m.c. pour commencer au milieu du 1er arceau, puis ●faire 1 m.a. et à la suite 1 picot, comme suit:  3 autres m.a., puis 1 m.s. dans la 1ère de ces 3 m.a., encore 1 m.a., puis 1 m.s. au milieu de l'arceau suivant,.  Répéter de à sur tout le tour.

 

DES BOUCLETTES RÉGULIÈRES AU CROCHET

Un point "fourni", comme une fourrure, souvent employé pour des bordures ou des garnitures telles que cols, poignets.  Les bouclettes se font plus ou moins longues, en tournant le fil autour de deux ou trois doigts.

Les bouclettes se travaillent sur l'envers, donc un rang sur deux; elles se forment derrière le travail, donc sur l'endroit.

Enrouler une fois le fil autour de l'index et du majeur:  passer le fil sur le dessus des deux doigts, de haut en bas, pour le ramener sur l'index, par l'intérieur, de bas en haut.  Maintenir le fil sur l'index en le glissant entre le majeur et l'annulaire.  Contrairement aux autres photos, celle-ci montre le mouvement vu de face.
   
Piquer le crochet dans la première maille libre, puis le glisser sous le fil ainsi ramené pour le prendre en jeté.  Tirer ce jeté en boucle au travers de la maille; glisser à nouveau le crochet sous le même fil pour le reprendre en jeté et couler les deux boucles.
   
Il n'est pas nécessaire de libérer les bouclettes une à une, au fur et à mesure de leur exécution:  on peut en garder au maximum cinq ou six sur les doigts pour obtenir ainsi une régularité dans la longueur des boucles.

Un support rigide est indispensable pour obtenir des bouclettes plus régulières qu'en procédant avec le fil autour des doigts.  Plus bas, vous trouverez des images montrant un support large, formant de longues bouclettes, afin de faire apparaître, en mouvement délié, les différents phases de ce point.  La longueur des bouclettes dépend de la largeur du porte bouclettes.  Pour des bouclettes moyennes, choisir une règle carrée, de 1 centimètre de côté et pour des bouclettes plus petites utiliser un crayon.

Les bouclettes se font sur le rang envers du travail.

Entourer le porte bouclettes avec le fil partant de la dernière maille exécutée; faire descendre le fil vers le bas, le long de la face dirigée vers le travail, puis le remonter vers le haut, le long de l'autre face.
   
Appliquer le porte bouclettes sur le travail, sans laisser d'espace.  Piquer le crochet dans la première maille libre, puis aller chercher le fil du haut de la bouclette, derrière le carton, pour le tirer en boucle au travers de la maille.  Faire un jeté sur le crochet et couler les deux boucles du crochet.
   
Sur le rang endroit, faire une maille serrée sans bouclettes dans chacune des mailles du rang précédent.  La photo montre le résultat obtenu avec un porte bouclette de 3.5 cm de hauteur.

 

UN DAMIER BICOLORE

Pour faire un damier bicolore, employez un peloton de fil pour chaque carré, afin de ne pas avoir de fils à faire suivre d'un carré à l'autre, sur l'envers du travail.  À chaque changement de couleur, couler les deux boucles qui sont sur le crochet avec le fil du peloton qui va être tricoté; ainsi, la chaînette du dessus de la maille est bien de même couleur que celle que doit avoir le carré que l'on commence.

1.  Lorsqu'il faut alterner la couleur des carrés, prendre, au début du rang, un peloton de la nouvelle couleur.  Enserrer alors dans les mailles suivantes, sur l'envers du travail, le bout de fil resté pendant.

2.  Voici le travail vu sur l'envers.  Pour passer sur ce même rang au carré suivant, prendre la couleur suivante, pour couler la boucle tirée dans la dernière m. du carré avec celle qui est sur le crochet, et laisser prendre, pour le reprendre au rang suivant, ce fil laissé en attente.

 

UNE BORDURE EN LONG ET EN LARGE

Pour border un ouvrage, aussi bien sur la largeur que sur la hauteur, il faut border largeur et hauteur d'un rang de mailles serrées, pour pouvoir travailler les festons dans la tête des mailles et non sur la hauteur des rangs.  Pour une couverture, en supposant que 28 rangs mesurent 10 centimètres et que seulement 20 mailles mesurent aussi 10 centimètres, il faut faire, pour qu'aucun bord ne tire ou ne fronce, pour le premier rang de la bordure, 1 maille serrée dans chaque maille serrée du travail; et, en hauteur:  20 mailles serrées régulièrement réparties sur 28 rangs.
 

Sur le rang de m.s. appartenant à la bordure:  faire 1 m.s. dans la m.s. correspondante du rg précédent, puis *4 m.a. et, dans la même m.s. où a été faite la m.s. précédente, faire maintenant 1 br.; passer 2 m.s. du rg précédent et faire 1 m.s. dans la m.s. qui suit,*.  Répéter toujours de * à *.

 

DES AUGMENTATIONS SANS ÉCHELLES

Les manches d'un gilet travaillées dans le sens de la hauteur, avec des augmentations au dessous des manches et des coloris différents.  Commencées au dessous de bras, plus large que le bas de la manche,  elles nécessitent plus de rangs à cet endroit qu'au poignet.  Pour cela, il faut monter le nombre de mailles nécessaires à une certaine longueur du "gras du bras", puis augmenter progressivement vers le bas de la manche, à tous les rangs, 15 ou 18 mailles sur lesquelles (comme l'indiquent les explications) moins de rangs seront exécutés, pour obtenir la différence de largeur qui existe entre le gras du bras et le poignet.

Les photos ci bas montrent comment procéder aux augmentations pour qu'il n'y ait pas d'échelles d'un rang à l'autre afin que la ligne oblique des manches soit bien rectiligne.  Pour le haut des manches, il faut procéder de la même manière pour faire les augmentations, bien qu'il y en ait moins à la fois.  Pour les fins de rangs où il n'y a qu'un seul groupe de mailles à augmenter, c'est-à-dire:  1br., 1 m.a. et 1 br., il suffit de travailler ce groupe dans l'arceau du bord du travail, obtenu par les mailles en l'air faites à la fin de l'avant-dernier rang, avant de tourner.

1.  Avec le fil du coloris voulu, commencer par monter le nombre de m.a. indiquées (16 + 3 = 19) et faire 1 rang dans le point du modèles, puis casser le fil et le tirer au travers de la dernière bride.
 

2.  Sans tourner le travail, accrocher le 2ème coloris, dans la dernière m.a. de la chaînette du 1er rg, puis faire avec ce fil une chaînette du nombre de mailles à augmenter et tourner.
 

3.  Revenir, en faisant le point du travail sur le nouveau nombre de m., d'abord sur celles de la chaînette d'augmentations, puis sur celles du rg précédent, sans tenir compte de la dénivellation entre les 2 rangs.  À la fin du rg, terminer comme à la fin du 1er rg, mais ici le travail est côté haut de la manche.  Faire les augm. nécessaires, avec le nouveau col. à employer, tourner et revenir jusqu'au dernier groupe du rg précédent; laisser en attente sans casser le fil.  Avec une aiguillée indépendante, du même col. que celui est en en trav., monter, en partant de la dernière m. chaînette du rg précédent, une chaînette égale au nombre d'augm. à faire et passer le fil dans la dernière m.a. pour arrêter la chaînette.  Reprendre le rg laissé en attente et continuer le point jusqu'à la fin de cette chaînette, puis casser le fil.  Sans tourner le trav., accrocher le coloris suivant, dans la dernière m.a. montée séparément pour terminer le rg en cours; puis faire, avec ce fil, une chaînette du nombre nécessaire de m. et tourner.
 

4.  Continuer ainsi jusqu'à la fin des augm. à faire pour obtenir la longueur totale de la manche.

 

DES CARRÉS PARFAITS

 

Pour réussir des carrés parfaits, il faut soigner le centre ou départ du travail, le début et la fin de chaque tour et les angles.

Fermer la chaînette:  glisser le crochet dans la 1ème maille montée, 1 jeté et le tirer au travers de la 1ère et de la dernière maille chaînette (= maille coulée)

 

Compenser la hauteur du point par une ou plusieurs mailles en l'air au début du tour:  elles formeront la 1ère b. à la fin du tour, fermé par une maille coulée faite dans la dernière maille en l'air du début.

 

Pour un angle plein:  1er tour en rond; 2ème tour:  5 brides dans la maille d'angle; aux tours suivants:  5 b. dans la 3ème bride (du milieu des 5).

 

Pour former un angle ajouré, il faut le débuter par 2 ou 3 brides, 1 ou 2 mailles en l'air, puis encore 2 ou 3 brides; aux rangs suivants, faire ce même groupe de mailles sous la ou les mailles en l'air qui formeront le jour.

 

Le montage des carrés:

Pour former des bandes, monter les carrés aux point de mailles serrées:  poser un carré sur l'autre, endroit contre endroit, puis de droite à gauche piquer le crochet sous le fil avant de la maille du 1er carré et sous le fil arrière de la maille du 2ème carré, 1 jeté, le passer au travers des 2 mailles, 1 jeté et couler les 2 boucles.

Un conseil:  pour faciliter le montage, entourer chaque carré d'un tour de mailles serrées en nombre égal pour chaque côté.  Si les côtés des carrés à jumeler n'avaient pas le même nombre de mailles, faire coïncider les angles et sauter une à une, à intervalle régulier, les mailles excédentaires.  Les bandes terminées, les assembler de la même manière.  Border la couverture d'un tour de mailles serrées faites en laine foncée.

 

DES JOURS-RIVIÈRE ET DES NOPES

Une composition à partir de mailles serrées, de nopes et de jours-rivière exécutée avec, pour accessoire, une réglette plate, arrondie aux deux extrémités, coupée dans du carton rigide et d'une hauteur égale à celle qu'on veut donner aux jours-rivière.

Monter un nombre de mailles divisible par 6 pour le travail, plus 1 m.a. pour tourner.
1er rg (end. du travail): piquer le crochet dans la 1ère m.a. du trav. (= 2ème m.a. comptée à partir du crochet) et faire 1 m.s.; continuer par 1 m.s. dans chacune des m.a. de la chaînette; terminer par 3 m.s., tourner.
2ème rg (envers du travail):  passer la 1ère m.s. puis...

1. ...dans la 2ème m.s., faire une nope:  1 jeté sur le crochet, puis le piquer dans la 2ème m.s., 1 jeté et le tirer en longue boucle que l'on garde sur le crochet; répéter encore 4 fois de à , puis 1 jeté et couler les 5 jetés et les 6 boucles ensemble; 2 m.a., passer 2 m.s. et dans la m.s. suivante faire une nope.  Reprendre de à sur tout le rang, jusqu'à l'avant-dernière m.s.; faire 1 br. dans la dernière m.s.; 1 m.a., tourner.
3ème rg:  1 m.s. dans la br. de la fin du rg précédent, 1 m.s. dans la 1ère nope, puis:  2 m.s. en piquant le crochet dans le jour formé par les 2 m.a., 1 m.s. dans la nope qui suit; terminer par:  1 m.s. dans la 1ère m.a. qui se présente (= 3ème m.a. faite à la fin de l'avant-dernier rg pour tourner), 4 m.a., tourner.
   
4ème rg:  prendre la réglette et la poser au-dessus des 2 premier cm du début du rang.
   
2-3 Faire 1 m.s. longue autour de la réglette, dans la 2ème m.s. du rg précédent, après avoir passé la 1ère, 1 m.a., passer la m. suivante et faire dans celle qui suit 1 m.s. longue autour de la réglette; répéter de à sur tout le rang.
   
4.  Faire glisser la réglette de droite à gauche, au fur et à mesure que le rang avance, pour que les m.s. longues soient toujours de la même hauteur; donc régulièrement faites autour de la réglette.  Terminer par 1 m.a. et tourner.
   
5ème rg:  faire 2 m.s. dans chaque m.s. longue formant le jour-rivière et passer les m.a. du rg précédent.  À la fin de ce rang, le nombre de mailles du travail est le même que celui du début.
Reprendre au 2ème rg et répéter toujours ces 4 derniers rangs.

 

LE TRAVAIL EN ROND AU CROCHET

Chaque tour doit être fermé, pour obtenir un travail fait de tours superposés et non en spirale.

1.  Fermer le tour par 1 maille coulée qui se fait comme suit:  piquer le crochet dans la 1ère bride du tour, faire 1 jeté sur le crochet et le tirer en boucle au travers de la bride; passer cette même boucle au travers de la maille qui est sur le crochet.  Ceci à la fin du 1er tour fait sur les mailles chaînette.
2.  Après avoir fermé le premier tour commencer par:  3 mailles en l'air.  Ces 3 mailles en l'air formeront la 1ère bride du tour en fermant.  Pour fermer le deuxième et tous les autres tours, il faut faire 1 maille coulée dans la 3ème m. en l'air du début du tour.

 

DES BRIDES SUR DES CÔTES

Le tricot au crochet se fait sur des mailles rabattues.
Pour travailler au crochet au-dessus d'une bande de tricot, il est préférable de
rabattre les mailles du tricot avant de commencer à crocheter.

1.  Glisser de l'aiguille tenue dans la main gauche les 2 premières m. sur le crochet tenu dans la main droite, en piquant le crochet dans chacune des mailles, de gauche à droite.
2.  Avec l'index droit sur lequel est le fil, jeter le fil sur le crochet comme pour tricoter 1 m. à l'endroit, et le tirer avec le crochet au travers des 2 mailles.
3.  Il reste 1 m. sur le crochet.  Glisser la m. suivante de l'aiguille sur le crochet, jeter le fil et couler les 2 m.  Ainsi de suite sur toutes les mailles.  Terminer par 2 mailles en l'air, tourner.

 

UNE BORDURE DENTELÉE

Chaque dent se travaille séparément, sur la largeur du nombre de mailles nécessaires.  Pour le rideau, travailler sur 34 mailles (petite diagonale du motif en losange), diminuer à tous les rangs 3 mailles de chaque côté.

1.  Pour diminuer au début d'un rang il faut, sur les 3 mailles à supprimer, faire des mailles coulées pour ne pas obtenir de hauteur.  Au-dessus de la 4ème maille, faire 4 mailles en l'air qui remplaceront la 1ère double bride du rang et donneront la hauteur nécessaire à ce rang commencé par des diminutions. 2.  Pour diminuer à la fin d'un rang il suffit de ne pas travailler sur les 3 dernières mailles.
Pour tourner et reprendre le travail en retour, ne pas faire de mailles en l'air, et commencer le rang suivant directement par les mailles coulées faites sur les mailles à diminuer, pour avoir sur ces diminutions le moins de hauteur possible.
3.  Laisser 2 mailles entre chaque dent.  Accrocher le fil dans la maille correspondante et faire 4 mailles en l'air pour débuter (qui seront la 1ère double bride) puis suivre la photo à mailles comptées pour travailler sur les 33 mailles suivantes.  Diminuer de chaque côté, tous les rangs, 3 mailles, ceci 4 fois.  Arrêter sur les 10 dernières mailles.

 

UN ROND EN HEXAGONE

Dans un travail en rond, si les augmentations sont toujours placées les unes au-dessus des autres, le rond se transforme en une figure géométrique à autant de côtés qu'il y a d'arêtes d'augmentations.

1.  Les augmentations du pouf se font en 6 fois, tantôt par une et tantôt par 2, mais toujours aux mêmes endroits, les unes bien au-dessus des autres.  La figure obtenue est un hexagone.
2.  Pour continuer à marquer les arêtes par les augmentations et en même temps ne plus travailler à plat.  Il faut compenser les augmentations de l'hexagone par des diminutions au milieu de chacun des six côtés.
3.  Les diminutions du pouf se font tantôt par 2 et tantôt par 3.  Pour faire 3 diminutions il faut tirer une boucle dans 4 mailles qui se succèdent (= 5 boucles sur le crochet) puis...
4  ...couler les 5 boucles en une fois.  Ces diminutions font que l'hexagone ne grandit plus, que le travail descend droit, formant un volume pour y loger le coussin pouf.

 

UNE DENTELLE AU CROCHET

Des bandes de jours, de coquilles et de picots, assemblées les unes aux autres en un tissu de dentelle.

Premièrement, il conseillé de bien apprendre, avec un reste de pelote de laine, l'art et la manière d'exécuter ce point.

1ère bande:  monter une chaînette de 7 m.a., puis commencer le 1er rg, (sur l'endroit du travail):  passer la 1ère m.a., et faire 1 m.s. dans la m.a. suivante, puis un picot (= 3 m.a. puis faire 1 m.s. en piquant le crochet dans la 1ère des 3 m.a. pour fermer en rond), puis faire 1 m.s. dans chacune des 5 autres m.a. de la chaînette; terminer par 5 m.a., tourner.
2ème rg (env. du travail):  passer la 1ère m., puis faire 1 m.s. dans la m. suivante, laisser les autres m. en attente, faire 2 m.a., tourner.

   3ème rg:  faire 9 br. en piquant le crochet dans l'arceau formé par les 5 m.a. faites à la fin de l'avant-dernier rg pour tourner, puis 1 m.a., tourner.

   4ème rg:  Passer la 1ère br. qui se présente, puis faire 1 m.s. dans la br. qui suit, et continuer par 1 picot, 1 m.s. dans chacune des 2 br. qui suivent, 1 picot et 1 m.s. dans chacune des 5 br. restantes*; faire 1 m.a. puis 1 m.s. dans celle du mil. des 3 m.s. qui se présentent (ce sont les 3 premières des 5 m.s. faites après le picot du 1er rg).  Terminer par 5 m.a., tourner.

   5ème rg:  passer les 3 premières m. (1 m.s., 1 m.a., 1 m.s.) et faire 1 m.s. dans la m.s. qui suit; laisser en attente les autres m.s. et les 2 picots de la coquille précédente; faire à la suite 2 m.a. et tourner.
6ème rg:  comme le 3ème.
7ème rg:  commencer par travailler au-dessus des 9 br. de la coquille comme au 4ème rg jusqu'au signe*; puis à la suite faire 1 m.a., passer la 1ère m.s. dans la m. suivante (qui est la 2ème m.s. faite après le 2ème picot du 3ème rg de la coquille précédente).  Terminer par 5 m.a., tourner.
Répéter toujours les 5ème, 6ème et 7ème rgs.
Chaque coquille se fait sur 3 rangs.  Elles se placent, grâce à ce nombre impair de rangs, une fois à droite et une fois à gauche de la bande.
Après qu'on a terminé une coquille, le bord du haut du travail se présente en festons et picots.  Pour obtenir un bord bien droit, en haut d'une bande, terminer d'abord le travail sur le 2 picots de la fin d'un 5ème rg; puis, sans faire de m.a., tourner.  Faire ensuite, dans l'arceau obtenu par les 5 m.a. de la fin de l'avant-dernier rg:  3 m.s., 1 picot, 2 m.s. et terminer par 1 m. coulée faite dans la m.s. qui précède le 1er picot qui se présente.  Arrêter.

Après avoir terminé la 1ère bande, travailler la 2ème de la même manière, mais en la rattachant à la 1ère au fur et à mesure qu'elle monte.
Les coquilles vont par deux:  la 1ère est faite à gauche de la bande et la 2ème est faite à droite.  Elles se raccordent par les picots, ceux de la 2ème coquille de la bande en travail avec ceux de la 1ère coquille de la bande terminée

 

RACCORD DES BANDES

2ème bande:  commencer par 7 m.a. puis faire le 1er rg:  passer la 1ère m.a. et faire 1 m.s. dans la m.a. suivante, puis la 1ère m.a. du picot qui doit suivre; ôter le crochet de cette m.a. et la laisser en attente; piquer le crochet dans la 2ème m.a. faite pour le 1er picot de la 1ère coquille de la bande précédente, à raccorder; reprendre la m.a. laissée en attente et la tirer au travers du picot, puis à la suite faire 2 autres m.a. et 1 m.s. dans la 1ère des 3 m.a. pour fermer en picot ces 3 dernières m.a.; terminer par 1 m.s. dans chacune des 5 dernières m. de la chaînette.  Continuer en faisant les 2ème, 3ème et 4ème rgs sans tenir compte de la bande à raccorder.

*Faire ensuite les 5ème et 6ème rgs pour le début de la 2ème coquille de la 2ème bande, puis...
...7ème rg:  passer la 1ère br. qui se présente et faire 1 m.s. dans la br. suivante, pis à la suite faire la 1ère m.a. du picot qui doit suivre et la laisser en attente;
piquer le crochet dans la 2ème m.a. du 2ème picot de la 1ère coquille de la bande en attente, à raccorder; reprendre la m.a. laissée en attente et la tirer au travers du picot, puis à la suite faire 2 m.a. et 1 m.s. dans la 1ère des 3 m.a. pour fermer en picot ces 3 dernières m.a., puis 1 m.s. dans chacune des 2 br. suivantes de la coquille en cours sur la 2ème bande et à la suite faire la 1ère m.a. du 2ème picot et la laisser en attente;
piquer le crochet dans la 2ème m.a. du 1er picot libre sur la bordure gauche de la bande à raccorder; reprendre la m.a. laissée en attente et la passer au travers du picot; 2 autres m.a. puis 1 m.s. dans la 1ère m.a pour fermer en picot ces 3 m.a. et terminer par 1 m.s. dans chacune des 5 dernières br. de la coquille; puis 2 m.a., passer la 1ère m.s. qui se présente et faire 1 m.s. dans la m.s. suivante (qui est la 2ème m.s. faite après le 2ème picot du 3ème rg de la coquille précédente).  Terminer par 5 m.a., tourner.
Continuer en faisant à nouveau une 1ère coquille en reprenant les 2ème, 3ème et 4ème rgs sans tenir compte de la bande à raccorder*.
Reprendre à * et répéter toujours de * à *.

 

LE CROCHET À LA FOURCHE

C'est un travail qui permet d'obtenir des bandes, droites, de la même largeur du début jusqu'à la fin. Ces bandes, une fois réunies les unes aux autres, avec plus ou moins de fantaisie, donnent des ouvrages légers.  Il existe plusieurs largeurs de fourches, ce qui permet de réaliser des bandes plus ou moins larges.

1.  Tenir la fourche dans la main gauche, les branches dirigées vers le haut.  Faire un noeud coulant avec le crochet et le glisser dans la branche de droite, le noeud placé au milieu de l'écartement.
   
2.  *Placer le fil sur l'index gauche; faire un demi-tour avec la fourche de droite à gauche; glisser le crochet de bas en haut dans la boucle qui est à gauche et le passer sous le fil qui est sur l'index, puis tirer ce fil au travers de la boucle et faire une m. en l'air.
   
3.  Passer le crochet, derrière le travail, par dessus les fils tendus; puis faire pivoter la fourche d'un autre demi-tour, de droite à gauche:  le crochet est à nouveau devant le travail.  Glisser le crochet dans la boucle qui est sur la branche gauche, puis sous le fil qui est sur l'index et la tirer au travers de la boucle.  Faire un jeté pour couler les 2 boucles du crochet.  Continuer toujours ce 3ème mouvement.  Quand la fourche est remplie de boucles, ôter le protecteur pour dégager le haut et sortir très soigneusement les boucles, puis remettre les 3 dernières boucles (soit les 3 premières sorties) sur la fourche, dans le bon sens.  Reprendre à * jusqu'à la longueur désirée.
   
4.  Border les bandes par une chaînette faite dans les boucles.  Commencer par 1 m. en l'air sur le crochet, puis ** glisser le crochet dans le nombre de boucles indiqué, de gauche à droite, rétablir le crochet dans la bonne direction pour travailler normalement.  Faire un jeté et le passer au travers de toutes les boucles qui sont sur le crochet y compris la maille en l'air du départ.  Faire 3 m. en l'air et reprendre à **.
   
5.  Pour réunir 2 bandes, les poser l'une en face de l'autre.  Accrocher le fil dans la 1ère m. en l'air du début d'une des deux bandes à réunir.  Faire 3 m. en l'air, et passer à l'autre bande pour faire 1 m.s. dans la m. en l'air du milieu des 3 m. en l'air faites en bordure de la 2ème bande, 3 m. en l'air revenir à la 1ère bande et faire 1 m.s. dans la m. en l'air du milieu des 3 m. en l'air faites en bordure, etc...

 

LE MONTAGE DES BANDES À LA FOURCHE

Ce travail se fait en bandes.  Préparer un patron exact de la forme à obtenir, puis partager ce patron en bandes de la largeur de celles que donne la fourche (il existe plusieurs écartements de branches, donc plusieurs largeurs de bandes possibles).  Dessiner ces bandes soit horizontalement, soit verticalement, ou encore en biais ou en "V".  Ceci détermine le nombre et la longueur de bandes à exécuter.

1.  Avec le crochet, faire 1 boucle au début de la pelote du fil à employer et la passer dans la branche de droite de la fourche, en étirant la boucle pour que le noeud soit placé au milieu de l'écartement des 2 branches.  Travailler comme suit:  *faire pivoter la fourche de droite à gauche, en lui faisant faire en demi-cercle, c'est-à-dire que la branche qui était à droite est maintenant à gauche; glisser le crochet dans la boucle gauche, de bas en haut et, avec le fil venant de la pelote, faire 1 m.s.,*.
Répéter toujours de * à * jusqu'à ce que toute la longueur nécessaire soit atteinte.

NOTE:  Bien prévoir la longueur du fil nécessaire, afin d'éviter les noeuds.

   
2. Toutes les bandes terminées, border les deux longs côtés des bandes, en formant et les biais des bords des devants, et l'angle qui sera la pointe du milieu dos d'un châle par exemple.  Pour le biais du devant droit:  en partant du bord supérieur de chaque bande, glisser le crochet dans les 15 premières boucles, de gauche à droite, c'est-à-dire dans la 15ème boucle, puis dans la 14ème et ainsi de suite jusqu'à ce que les 15 premières boucles soient sur le crochet.  La pointe du crochet est dirigé vers la droite.  Pour travailler normalement, il faut l'avoir vers la gauche:  la faire pivoter d'un demi-cercle de la droite vers la gauche; ainsi les boucles deviennent torses.  Prendre le fil venant de la pelote en jeté sur le crochet et le tirer en boucle au travers des 15 boucles, 1 autre jeté et couler les 2 boucles du crochet ensemble (= 1 m.s.), puis continuer, le long de ce bord, par 5 m. en l'air...
   
3.  ..puis glisser le crochet de droite à gauche dans les 3 premières boucles libres en les prenant comme elles se présentent et faire 1 m.s. en serrant les 3 boucles ensemble.  Ainsi de suite jusqu'au milieu.  Faire l'angle du milieu dos:  prendre les 30 boucles du milieu de la bande, de gauche à droite, faire pivoter le crochet, puis faire 1 m.s., etc., comme au début, avec les 15 premières boucles.
   
4.  L'angle terminé, faire 5 m. en l'air et reprendre, le long du 2ème côté de la pointe, les boucles par 3, symétriquement au 1er côté.
   
5.  Le bord inférieur de chaque bande n'a pas d'angle au milieu; et aux extrémités, il n'y a pas de biais destiné aux bords du devant.  Terminer par 1 m.s. faite dans les 3 premières ou dernières boucles des bords et arrêter.

 

DES DOUBLE-BRIDES POUR JOURS RIVIÈRES CROISÉES

1.  Faire 2 jetés sur le crochet, puis le piquer dans la m. du rg précédent, 1 jeté et le tirer en boucle au travers de cette maille.

2.  Faire un autre jeté et couler la boucle et le 1er jeté qui se présente; garder sur le crochet la boucle, le jeté et la boucle.

   
3.  Faire encore 1 jeté, puis piquer le crochet dans la 1ère m. libre, 1 jeté et le tirer en boucle au travers de cette maille.

4.  Un jeté et couler boucle et jeté; 1 jeté et couler 2 boucles; 1 jeté et couler boucle et jeté; 1 jeté et couler les 2 boucles.

   
5.  Faire 1 jeté, puis piquer le crochet au travers des 2 m. superposées au croisement, 1 jeté et le tirer en boucle au travers de ces 2 mailles.

6.  Faire 1 jeté et couler la boucle et le jeté, puis faire un autre jeté pour couler les 2 dernières boucles en une fois.

 

LES VOLANTS

1.  Faire 2 tours de brides, superposés, l'un légèrement froncé, l'autre lisse.
1er tour du volant:  piquer le crochet sous le fil avant des mailles, du tour précédent, en répartissant régulièrement les augm. nécessaires
   
2.  Le 2ème tour vient se placer sous le précédent, pour cela, exécuter ce tour en piquant le crochet sous le fil arrière des mailles faites à l'avant-dernier tour, c'est-à-dire des mêmes mailles que celles travaillées au tour précédent.
   
3.  Au 3ème tour, trav. normalement les br., en piquant le crochet sous les 2 fils des br. du tour précédent (= 2ème tour).  Ainsi l'avant-dernier tour (= 1er tour) reste volant.
   
4.  Les 2 morceaux de chaque coussin terminés, assembler le dessus et le dessous:  poser les 2 ronds l'un sur l'autre, endroit contre endroit, les mailles des tours placées face à face.  Fermer par un tour de m.s. (couture), en piquant le crochet dans la m. du dessus et dans la m. correspondante du dessous.  Laisser une fente ouverte et retourner sur l'endroit, puis bourrer.

Exemple de coussins en volants

 

DES PETITES COQUILLES EN QUINCONCE, SUR UN FOND AJOURÉ.

1.  Au premier rang du travail, préparer un petit jour en "V" (= faire dans la même m. en l'air du rg précédent:  1 br., 3 m. en l'air, 1 br.); puis à la suite du petit jour en "V", faire 3 m. en l'air, passer 3 m. chaînette et faire 1 m.s. dans chacune des 3 m. suivantes.
   
2.  Au deuxième rang, faire, dans le petit jour en "V", pour former une petite coquille:  7 brides; puis à la suite, faire 3 m. en l'air et 1 m.s. dans la m.s. du milieu des 3 m.s. faites au rg précédent.  La m.s. ferme l'arceau formé par les 3 m. en l'air.
   
3.  Au troisième rang commencent les diminutions:  pour cela terminer le 2ème rang avec 3 m. en l'air, avant de tourner; puis 1 m.s. sur chacune des 7 br., etc... Terminer le rang par 7 brides et, pour tourner, ne faire que 3 m. en l'air.
   
4.  Au quatrième rang, faire 1 m.s. sur chacune des 3 m.s. du milieu des 7 du rg précédent.  Pour placer les coquilles en quinconce, faire un petit jour en "V" dans la m. en l'air du milieu des 5 du rg précédent.  Terminer par 3 m. serrées et 1 m. en l'air; tourner.
   
5.  Au cinquième rang, commencer par 2 m.s. et 3 m. en l'air, puis 7 br. dans le 1er petit jour qui se présente, 3 m. en l'air, puis 1 m.s. dans la m. en l'air du milieu des 5 m. en l'air faites au rang précédent.  À la fin du rang, terminer par:  3 m. en l'air et, à la suite, 2 m.s. pour la symétrie des côtés.
   
6.  Continuer les diminutions de chaque côté.  Lorsqu'il ne reste plus que 7 brides au milieu du travail, faire 1 m.s. dans chacune des 3 premières brides, 3 m.s. dans la br. suivante et 1 m.s. dans les 3 dernières br., puis 3 m. en l'air et 1 m.s.

 

DU JACQUARD AU POINT TUNISIEN AVEC UN MÉLANGE DE POINT SIMPLE ET DE POINT DE BRIDES

1.  Au rang "aller", aux endroits indiquées, passer 1 fil vertical, sans faire de boucle.  Au rang "retour", faire 1 m. en l'air en remplacement de la boucle manquante.
   
2.  Au rang "aller" suivant, faire, dans le fil vertical passé à l'avant-dernier rang, 1 bride au point tunisien en faisant 1 jeté, puis en glissant le crochet de droite à gauche sous le fil qui a été passé, faire 1 jeté, le tirer en boucle et couler cette boucle avec le jeté qui la précède.
   
3.  Garder la boucle ainsi obtenue, sur le crochet, près des précédentes.

 

LES RAYURES VERTICALES DE L'ÉCOSSAIS

1.  Préparer les jours où passeront les laines, en faisant 1 m. en l'air au-dessus d'une maille passée du 1er rg; puis aux autres rangs, 1 m. en l'air au-dessus des m. en l'air.
   
2.  Un dessin écossais est rectangulaire, donc il faut aussi des rayures horizontales dans les mêmes couleurs que les laines à passer verticalement.
   
3.  Pour obtenir les rayures verticales, enfiler une aiguille à laine avec un long brin mis en double.  Le passer en un point devant, une fois au-dessus, une fois au-dessous des rangs.
   
4.  Faire ainsi 3 rangées de point de reprise dans chaque rangée verticale ajourée.

 

DES FLEURS ET DES FEUILLES

Cette fleur que vous voyez est cousue par-dessus ses feuilles.  Chaque élément se travaille indépendamment.

Commencer la fleur comme suit:  faire une chaînette de 5 mailles en l'air, puis fermer en rond par 1 maille coulée faite dans la 1ère maille en l'air de la chaînette.
1er tour:  commencer par 1 maille ne l'air puis *1 m.s., en piquant le crochet dans le rond formé par la chaînette de montage, 3 m. en l'air,*, ceci 4 fois.  Fermer en rond par 1 m.c. faite dans la 1ère maille serrée du tour.

2ème tour:  Commencer par 3 m. en l'air et 5 br. faites en piquant le crochet dans le 1er arceau de 3 m. en l'air, puis *6 br. dans l'arceau suivant,* ceci 3 fois.  Fermer le tour par 1 m.c. faite dans la 3ème m. en l'air du début du tour (on obtient la 1ère corolle de 23 br. + les 3 m. en l'air du début = 24 br.).
   
Au tour suivant (= 3ème tour), il faut former d'autres arceaux pour la préparation de la 2ème rangée de la corolle, comme suit:  faire 2 m. en l'air et 1 m.c. en piquant le crochet par derrière le travail, dans la m.s. du 1er tour placée juste en dessous, puis faire ce...
   
3ème tour:  commencer par 1 m. en l'air, puis *faire 1 m.s. au milieu des 6 br. du 2ème tour (en écartant les 3ème et 4ème br. et en piquant le crochet dans la m. en l'air du milieu des 3 du 1er tour) 6 m. en l'air,* ceci 4 fois.  Fermer par 1 m.c. dans la 1ère m.s. du tour.  Ces arceaux préparent la 2ème corolle.
   
4ème tour:  commencer par 3 m. en l'ari et 13 br. dans le 1er arceau du 3ème tour.  À la suite, faire 14 br. dans chacun des 3 autres arceaux et fermer ce tour par 1 m.c. faite dans la 3ème m. en l'air du début du tour.  On obtient la 2ème corolle de 55 br. + les 3 m. en l'air du début = 56 br.
   
Les feuilles sont assemblées par deux:  monter une chaînette de 9 m. en l'air;
1er rg:  faire 1 m.s. dans la 2ème m. en l'air, 1 br. dans chacune des 6 m. en l'air suivantes et 1 m.s. dans la dernière.
   
À la suite du 1er rg, faire 8 m. en l'air pour la 2ème feuille et tourner.  Faire 1 m.s. dans la 2ème m. en l'air, 1 br. dans chacune des 6 m. en l'air suivantes et 1 m.s. dans la dernière m.s. de la feuille précédente.  Arrêter.

 

LE COEUR D'UNE FLEUR

Le coeur de chaque fleur est fait d'un tour de mailles serrées recouvrant un anneau de matière plastique.
1er tour:  accrocher à l'anneau le fil correspondant à la couleur du coeur de la fleur.  Faire 1 m. en l'air, puis 23 m.s. autour de l'anneau.
1.  Casser le fil et passer dans la dernière boucle du crochet comme le montre la photo ci-contre.  Enfiler une aiguille à bout rond avec le fil passé dans la boucle et fermer le rond:  passer l'aiguille sous la m. en l'air du début du tour, d'arrière en avant, et tirer le fil assez pour rapprocher la 23ème m.s. de la 1ère, tout en laissant l'espace d'une maille.
   
2.  Piquer alors l'aiguille dans le milieu de la 23ème m.s. du tour, de haut en bas, et tirer sur le fil pour obtenir une boucle ou m. supplémentaire = 24 mailles.  Arrêter le fil en le passant entre les 6 premières m.s. du tour.
   
3.  2ème tour:  accrocher le fil de la 2ème couleur comme suit:  faire un noeud coulant (= 1 m. en l'air) et y piquer le crochet, puis, en commençant dans n'importe quelle m.s. du tour, faire, dans cette m.s.:  1 br., 2 m. en l'air, et 1 br. (la photo à gauche montre la 1ère br. en cours).
Continuer par *1 m. en l'air, passer 2 m.s. du tour précédent et faire dans la m.s. suivante:  *1 br., 2 m. en l'air, et 1 br.,*, ceci tout le long du tour du coeur et fermer en rond par 1 m.c. faite dans la m. en l'air du début du tour;
3ème tour:  1 m. en l'air, puis *faire, dans le jour obtenu par les 2 m. en l'air faites entre les 2 br. qui sont dans la même m.s.:  2 br., 2 m. en l'air, et 2 br.; puis 1 m. en l'air 1 br. dans le jour obtenu par la m. en l'air faite au-dessus des 2 m. passées, puis 1 m. en l'air,*.
Répéter toujours de * à * et fermer en rond, à la fin du tour, par 1 m.c. dans la 1ère m. en l'air du tour.
4ème tour:  1 m. en l'air, puis *faire, dans le jour obtenu par les 2 m. en l'air faites entre les 2 groupes de 2 br.:  3 br., 3 m. en l'air (qui formeront un angle du carré à obtenir) et 3 br.; puis 1 m.s. dans chacun des 2 petits jours qui suivent, obtenus par la m. en l'air faite au tour précédent de chaque côté de la m.s.,*.  Répéter de * à * sur tout le tour.  Terminer par 1 m.c. faite dans la 1ère br. du tour, pour fermer en rond.  Casser le fil et arrêter avec l'aiguille à bout rond.

 

 

Les tricots de Louise
Louise Perron :  Maître WEB
Le 10 mars 2005
Révisée le:  24 septembre 2005